DONALD TRUMP AGAINST THE DEMOCRATS IN 2020 (Part 2)


DONALD TRUMP ON NOVEMBER 3, 2020 
By Bernard Bujold - 
How will Mr. Trump go about running against Democrats next November? His re-election pitch will rest on three elements: 
 1. the energetic personality of the president himself; 
 2. the economy of the country; 
 3. his Democratic opponent. 
One could add a fourth element in favor of Trump, the experience of impeachment and the acquittal which is a plus for him. 
But his best insurance policy for Election Day is the Democratic presidential candidates themselves. Whether it’s Sanders, Buttigieg, Klobuchar or Michael Bloomberg, the alternative to the president Trump for US electors will not exactly be better. Four years ago, Donald Trump defeated Jeb Bush and Hillary Clinton, emissaries of two of the most powerful political families in America, whose political accomplishments looked much more formidable, on the surface at least, than anything Sanders, Buttigieg or Bloomberg has ever done in politics. 
Why shouldn’t Donald be rubbing his hands in anticipation? 
SEE ANALYSIS NEW YORK TIMES 

DONALD TRUMP LE 3 NOVEMBRE 2020 
Par Bernard Bujold - 
Comment M. Trump s'y prendra-t-il pour se présenter contre les Démocrates en novembre prochain ? 
Son discours de réélection reposera sur trois éléments : 
 1. la personnalité énergique du président lui-même ; 
 2. l'économie du pays ; 
 3. son adversaire démocrate. 
On pourrait ajouter un quatrième élément en faveur de Trump, l'expérience de la destitution et de l'acquittement qui est un plus pour lui. 
Mais sa meilleure police d'assurance pour le jour de l'élection est celle des candidats démocrates à la présidence eux-mêmes. Qu'il s'agisse de Sanders, Buttigieg, Klobuchar ou Michael Bloomberg, l'alternative au président Trump pour les électeurs américains ne sera pas exactement meilleure. Il y a quatre ans, Donald Trump a battu Jeb Bush et Hillary Clinton, émissaires de deux des familles politiques les plus puissantes d'Amérique, dont les réalisations politiques semblaient bien plus formidables, en surface du moins, que tout ce que Sanders, Buttigieg ou Bloomberg a jamais fait en politique. 
Pourquoi Donald ne se frotterait-il pas les mains par anticipation ? 
VOIR L'ANALYSE NEW YORK TIMES

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

SUPER BOWL 2020 - PRE-GAME

DONALD TRUMP AND THE IMPEACHMENT CIRCUS - PART 1